La conserve

Le port de Saint-Guénolé présente 3 types de pêche : la pêche de fond, dite pêche hauturière (10-15 jours de mer), la pêche côtière (départ tôt le matin, retour l’après-midi) et la semi-côtière (2 à 5 jours de mer).
Les hauturiers peuvent aller jusqu’au sud et ouest Irlande voire en Manche et ils pêchent au chalut. La pêche côtière et semi-côtière regroupe chalutiers et fileyeurs (sole, lieu jaune, rouget, merlu), palangriers (congre, julienne, émisole, aiguillat), et bolincheurs (le poisson bleu : sardine et chinchard).

La vente de la pêche hauturière

48h avant la vente, les services de la criée s’informent auprès de chaque bateau des quantités de poissons pêchées : les mareyeurs pourront ainsi se rendre compte de la marchandise disponible et le personnel de la Sodepo* pourra, en fonction de cela, s’organiser pour le débarquement de la marchandise. Le débarquement commence entre 18h et 20h et se termine entre 00h et 2h du matin. Il y a trois types de marchandises : la langoustine, la « chauderée » (émisole, baudroie, cabillaud, …) et « l’étripage » (merlu, merlan,…). Avant la mise en chambre froide des marchandises, les services de la criée vérifient les tailles, les espèces, les poids et la qualité. Ensuite, il y a saisie de tous les lots et édition d’un catalogue, qui est lui-même vérifié. La vente, désormais informatisée, se fait entre 6h et 7h en amphithéâtre, en silence : un grand tableau lumineux affiche au fur et à mesure les caractéristiques du lot pour tous les acheteurs installés dans les gradins. À Saint-Guénolé, les enchères sont dites « descendantes » : on donne un cours assez élevé et celui-ci descend au tableau. Le premier acheteur qui appuie sur le bouton est définitivement l’acquéreur du lot.

* la Sodepo est une association financée par les 23 bateaux hauturiers et placée sous la responsabilité d’un président qui est forcément un patron pêcheur.

La vente de la pêche côtière et semi-côtière

Elle se fait tous les jours du lundi au vendredi entre 15h45-16h30 et 17h15-17h45. Les poissons et les langoustines sont pré-triés par les marins à bord, et les côtiers débarquent eux-mêmes leur pêche. Lors de la vente, les arrivages sont présentés bateau par bateau et par ordre d’arrivée au port. Il s’agit d’effectuer des lots homogènes d’un bateau à l’autre. Chaque lot est pesé et vérifié avant d’entrer, par convoyeur, dans l’amphithéâtre, et ses caractéristiques sont saisies informatiquement. La vente se déroule comme pour la pêche hauturière. Le lot acheté est convoyé hors de l’amphithéâtre, il est étiqueté du numéro de code de l’acheteur et de l’appellation officielle de la marchandise, et rejoint alors le chariot du propriétaire.

La vente des poissons bleus

Elle se fait entre 7h et 8h, jamais plus tard que 9h. Les services de la criée contactent les bolincheurs entre 2h et 5h du matin et prennent connaissance des quantités, des espèces et des tailles pêchées, de façon à pouvoir informer les mareyeurs qui appellent. Pour les poissons bleus, l’enchère est dite « montante », la vente se fait au crieur, hors de l’amphithéâtre, dans la halle : le lot est attribué au plus offrant. Le volume de marchandise achété par acquéreur est plafonné en fonction de la quantité d’apport disponible. C’est la CCI qui est gestionnaire des ports de pêche, c’est donc elle qui emploie le personnel de la criée. Tous les ports de Cornouaille dépendent de la CCI de Quimper. La criée de Saint-Guénolé emploie 29 salariés.

Directeur : M. Jean-Pierre MAGAUD.

  • Côtier qui rentre au port
  • Un côtier au débarquement
  • Les caisses débarquées sont amenées sous criée en chariot
  • Le convoyeur côtier mène les caisses de marchandises à l’amphithéâtre
  • Intérieur de l’amphithéâtre pendant la vente
  • Les caisses sortent de l’amphithéâtre et vont rejoindre le chariot de l’acquéreur