Située à 70 kilomètres de la frontière Bretonne, Nantes n’est pas considérée comme une des villes de la Bretagne. Administrativement parlant, cette ville est située dans le département de la Loire-Atlantique, dans la région des pays de la Loire. Mais qu’est ce qui relie Nantes alors à la Bretagne ?

 Nantes et Bretagne : leur histoire !

 Selon l’histoire, au moyen âge, en 851, les Bretons ont conquis la ville de Nantes. C’est pourquoi elles ont toutes les deux une histoire en commun. Nantes est même devenue la capitale du duché de Bretagne étant donné qu’elle fut également la résidence principale des ducs Bretons.

Plus tard, en 1532, une fois que la Bretagne a été unifiée à la France, ce fut Rennes qui fut la capitale de Brittany. Et puis pour diverses raisons, mais surtout du point de vue économique et démographique, le département de la Loire-Atlantique a été rattaché à la Bretagne, puis en 1941, Le maréchal Pétain a de nouveau séparé ce département de la Bretagne. Selon l’histoire, c’est le maire de Nantes de cette époque qui fut contre cette réunification. Selon ses souhaits, après que Rennes soit définie comme capitale, Nantes devait être séparé de la Bretagne. Après tout cela, Nantes a été définitivement séparé de Bretagne mais la culture n’avait pas de limite de frontière, elle est restée à Nantes. Depuis toujours, les habitants de Nantes n’ont pas cessé de célébrer les fest-noz ou fête pendant la nuit. C’est une tradition de Brittany qui est célébré dans toute la ville de Nantes. Ainsi, les gens dansent et écoutent ensemble la musique celtique. C’est aussi l’occasion de déguster des plats bretons comme les crêpes de sarrasin ou bretonnes… Sachez que la langue bretonne est utilisée par un bon nombre de la population de Nantes et de Loire-Atlantique. On remarque aussi qu’à Nantes, les noms des villes sont écrits en français et en breton.

 

Vous pouvez également aimer :