Histoire de la Conserverie :
4 générations

Alain Furic

Alain FURIC, le fondateur, est né en 1872 à Douarnenez. Il se marie à Elisa LAVANANT de Douarnenez et leur fils, Jules, naît en 1909.

Avant la guerre 14 et jusqu’en 1920, Alain FURIC est mécanicien automobile à Paris (Zèbre, Unic, et Citroën).

À cette époque, au Guilvinec, avec l’apparition dès 1920 des moteurs sur les bateaux de pêche, les navires montent en puissance et progressivement la transition s’opère des chaloupes aux pinasses sardinières puis aux malamoks : le rayon d’action des bateaux augmente et les poissons pêchés sont plus variés.

C’est le début de la commercialisation des langoustines pêchées par les chaloupes sur la grande vasière. Cette pêche devient la spécialité des ports bigoudens.

Revenu en 1920 en Bretagne pour un mariage, Alain FURIC, racontait son fils Jules, voit des langoustines vivantes au Guilvinec et décide de rester pour les commercialiser.

Alain FURIC s’installe comme mareyeur au Guilvinec. À cette époque l’investissement était modeste : un atelier où principalement le maquereau et la sardine étaient traités, une balance, une charrette pour le transport du poisson et un téléphone.